• Rosso-Deleage-07.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-07_18dcd032afcd8634528265885be24c45_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-01.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-01_215899858f336b5d9167095a9d1debe2_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-06.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-06_91b962e8ecc44652a2cd6c8322976243_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-04.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-04_3881fe91efe1d68c568a8a0452e0b46c_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-03.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-03_e0e220ad886431722b67dcf72ab0ab72_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-08.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-08_8ef3fcc271d1295e45666e54e8d9bfa7_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-02.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-02_9dbe608db11c943925b4ace21bdb3b40_90x50.resized.jpg
  • Rosso-Deleage-05.jpg
    http://www.assurances-albi.com/images/ju_cached_images/Rosso-Deleage-05_5496f495930724d690a6f11748752317_90x50.resized.jpg

Actualités

C’est parti pour Atout Soleil 2017, l’opération de mécénat soutenue par Generali

 

La 11e  édition de l’opération de mécénat Atout Soleil 2017, organisée par le Groupement de Prévoyance Maladie Accident (GPMA), a pour thème :

"Etre acteur de sa vie et dans la ville"

GPMA soutient les associations qui s’engagent pour l’accès à la vie sociale et citoyenne des personnes en situation de fragilité.Pour encourager les initiatives, nous vous invitons à parrainer une association qui œuvre sur cette thématique. Cette année, une dotation globale de 200 000 euros récompensera les 15 meilleurs projets.Et comme les années précédentes, une des associations lauréates recevra également le prix Génération Responsable décerné par Generali. Cette distinction permettra d’optimiser la visibilité du projet sur les supports digitaux de Generali.

Des initiatives sociales et citoyennes en faveur des personnes en situation de fragilité

Pour être recevables, les associations parrainées devront proposer des solutions innovantes et locales notamment dans les domaines suivants :•Le logement (associations type Ensembe2générations, Habitat et humanisme…)
•La mobilité (associations type Bougeco, L’Amie, APREVA…)
•L’emploi (associations type Papa Charlie, Aid’auto38, Mobil’emploi…)
•L’accès à la parentalité (association jeunesse & avenir, acepp)
•Lutte contre l’illettrisme et la fracture numérique (associations type Emmaüs Connect, Fox2P, Wetechcare…)
•L’accessibilité aux services publics (associations pour l’orientation scolaire Arpejeh, Templin…)

A vous d’agir en parrainant de superbes projets !

Votre rôle en tant que parrain : aider l’association à monter son dossier d’inscription et la soutenir jusqu’au résultat final, au cours du second semestre 2017.

Vous avez jusqu’au 25 juillet pour nous retourner les dossiers de candidatures. Pour plus de renseignements http://www.gpma-asso.fr/atout-soleil/

 

Cyberattaque : ce que l’on sait de WannaCry, le logiciel de racket qui a touché des dizaines de pays

En moins de vingt-quatre heures, le programme a frappé de très nombreux ordinateurs et perturbé le fonctionnement d’administrations et d’entreprises partout dans le monde.Depuis l’après-midi du vendredi 12 mai, un programme informatique de type « rançongiciel » (logiciel de racket) s’est déployé à très grande vitesse dans plusieurs dizaines de pays.

Quel est ce logiciel ?

Baptisé WannaCry, ce logiciel malveillant fait partie de la famille des « rançongiciels ». Une fois installé sur un ordinateur, il chiffre son contenu pour le rendre inaccessible à son propriétaire, et réclame une rançon de 300 dollars, à payer en bitcoins, pour le déverrouiller.Ces logiciels sont plutôt courants. Ce qui distingue WannaCry des autres, c’est l’extrême rapidité de sa diffusion. Selon la police française, plus de 75 000 ordinateurs ont été infectés dans le monde et ce nombre « devrait très vraisemblablement s’alourdir dans les jours qui viennent ». Cela en fait déjà la plus importante diffusion d’un logiciel de ce type de l’histoire.

Quel impact a-t-il eu ?

Les conséquences ont été sévères. En Europe, c’est la Grande-Bretagne qui a été la plus sévèrement touchée : le système informatique du NHS, le service de santé britannique, a été quasi paralysé par le logiciel. Dans de nombreux hôpitaux, les opérations non urgentes ont dû être repoussées ; l’administration ne sait pas encore si des données ont été perdues.

Ailleurs en Europe, plusieurs grandes entreprises ont été touchées, dont l’opérateur Telefonica en Espagne, les chemins de fer allemands, et Renault, qui a connu des perturbations sur des chaînes de montage. La Russie et l’Inde ont également été particulièrement touchées en nombre d’ordinateurs infectés.

Pourquoi s’est-il diffusé aussi rapidement ?

WannaCry s’appuie sur une faille de sécurité de Microsoft Windows dont l’existence n’a été révélée que très récemment. Elle figurait parmi un ensemble d’outils de piratage appartenant à la NSA américaine qui ont été révélés début 2017 par un groupe mystérieux se faisant appeler « The Shadowbrokers ». La faille avait déjà été corrigée par Microsoft peu avant, mais l’entreprise a dû diffuser en urgence ce samedi un patch, y compris pour Windows XP – une version pour laquelle Microsoft n’effectue normalement plus de mises à jour, et particulièrement vulnérable à cette faille de sécurité. Le logiciel semble avoir surtout touché des machines utilisant d’anciennes versions de Windows – les utilisateurs de Windows 10 sont a priori à l’abri, selon Microsoft.

La propagation du logiciel peut se faire de deux manières : lorsqu’un utilisateur ouvre une pièce jointe corrompue (document Word ou PDF), mais aussi par le réseau local : WannaCry est un logiciel élaboré, qui « scanne » l’infrastructure réseau depuis les machines sur lesquelles il est installé, pour se diffuser ensuite à toutes les machines proches.

Faut-il s’attendre à ce que le virus prenne davantage d’ampleur ?

La propagation massive de WannaCry était quasi stoppée ce samedi après-midi. Un arrêt brutal après un déploiement extraordinairement rapide qui a été permis par… un coup de chance. Un chercheur en sécurité informatique, qui avait remarqué la présence d’une URL (adresse de site Web) dans le code informatique du logiciel a acheté le nom de domaine correspondant, et déclenché sans le savoir une procédure « de secours » prévue par les concepteurs du virus, qui a bloqué sa diffusion. La publication du correctif de Microsoft samedi matin a également pu ralentir la diffusion du logiciel. En début d’après-midi, les entreprises spécialisées notaient une diminution très rapide du nombre de nouveaux cas de contamination.


Source: le monde.fr

 

Pour vous premunir contre les conséquences d'une telle attaque nous avons le produit qui vous convient avec Genérali Protection Numérique n'hésitez pas à nous consulter.

Témoignages

Mme Danielle O.
« Mon fils victime d’un accident de voiture la compagnie d’assurance Generali a fait rapidement le nécessaire. J'ai pu être correctement remboursée au niveau de mon véhicule. Je les remercie et conseillerai donc à des connaissances le groupe Generali comme très bon assureur. »
 

Mr et Mme Robert V.
« Un grand bravo à toute l'équipe de Générali pour l'acceuil, le professionnalisme et la rapidité  avec laquelle le sinistre a été réglé. »

82, Route de Teillet 81000 ALBI 05.63.54.56.05 / 0811.482.494
19, place Albet 81160 St JUERY 05.63.45.37.55 / 0811.482.799
2, allées Ferréol Mazas 81500 LAVAUR 05.63.58.06.87 / 0811.482.802
   
  GPS : Latitude 43.9194816 / Longitude 2.1760225000000446